Publié le 29-06-2014 Écrit par José
Imprimer

Interdisons (vraiment) les épandages aériens de pesticides

″Entre le 23 juin et le 15 juillet un projet d’arrêté, soumis à consultation visant à « accélérer la fin des épandages aériens de produits phytosanitaires » (dixit le site du Ministère de l’Écologie) pose le cadre réglementaire permettant … les épandages aériens.
Ce n’est pas le moindre des paradoxes que de soumettre à consultation un arrêté dont le but premier est de légaliser les épandages aériens en laissant supposer que l’arrêté en question viserait à accélérer la fin des dits épandages.
Sous couvert de règles cosmétiques et de nombreux délais et exceptions, le gouvernement s’apprêterait donc à renouveler l’autorisation d’épandages aériens de pesticides. Mais, attention… que les choses soient dites ! Un périmètre « de protection » de 50 mètres autour des habitations est fixé. Sur le papier, l’avion ou l’hélicoptère devra donc respecter un périmètre et empêcher le souffle des pales de répandre les substances toxiques hors des parcelles traitées. Certaines parcelles de vignes traitées par épandages aériens font moins de 4.000 m² ! Ce traitement chimique appliqué avec une précision « chirurgicale » est une vue de l’esprit. Le périmètre de 50 mètres n’a jamais été, et ne sera jamais, respecté !
La sécurité (juridique) des épandeurs est ainsi acquise… à défaut de celle des riverains qui continueront à inhaler un air vicié et vivre dans une zone polluée.

Alors que la France demeure le premier utilisateur européen de pesticides, que les quantités épandues continuent à augmenter (contrairement à l’objectif devant aboutir à une division par deux d’ici 2018), cet arrêté tolère encore ces épandages aériens jusqu’au 31 décembre 2015. Plus de 15.000 hectares sont encore traités chaque année en France par épandages aériens. Cette pratique a baissé de 77 % entre 2008 et 2013 ; preuve qu’il est désormais possible de faire autrement. Il est donc grand temps de les interdire strictement.

 Pour obtenir une telle interdiction totale et immédiate, mobilisons-nous en participant massivement à la consultation publique mise en place par le Ministère de l’Agriculture.″

Texte extrait du site de "Agir pour l'environnement"

 

pour signer la pétition c'est ici :  http://epandages-aeriens.agirpourlenvironnement.org/

 

Publié le 07-03-2014 Écrit par Jean-Pierre Odion
Imprimer

Documentaire de 52 mn diffusé dimanche 2 mars au soir sur France 5 que vous pouvez revoir à cette adresse

 

Les secrets de la ruche sur France 5

Publié le 13-12-2013 Écrit par Michel
Imprimer

Sandrine et Erwan Keraval apiculteurs en Isère ont écrit ce merveilleux livre sur les abeilles du monde et leurs habitats.

Ce livre est en vente à l'Abeille Dauphinoise.

 

 

 

A la suite des travaux de l'assemblée générale 2013 de l'Abeille Dauphinoise (10 mars), une conférence fut proposée l'après-midi, sur le thème de « l'utilisation des insectes comme auxiliaires de lutte contre les ravageurs des plantes ». Elle fut animée par Jacques GINET, dit « Jacques, le Jardinier », chroniqueur à France Bleue Isère (tous les dimanches de 9 à 10 heures).

 

A partir de son expérience professionnelle (Jardins et espaces verts à la ville de Grenoble) et de jardinier, il nous a donné plusieurs exemples pour lutter naturellement contre des ravageurs de plantes.

Il a conseillé plusieurs ouvrages : « Des plantes et leurs insectes » de B. DIDIER et H. GUYOT (Editions Quae), « La lutte biologique » de V. ALBOUY (Editions Quae) et « Pesticides et auxiliaires en culture ornementale » d'ASTREDHOR.

 

Ces différents ouvrages seront prochainement acquis par l'Abeille Dauphinoise pour être mis à la disposition des adhérents dans le cadre de la bibliothéque.

Publié le 23-09-2012 Écrit par Jean-Pierre Odion
Imprimer

Dans le test des miels publié par la revue QUE CHOISIR dans le numéro d'octobre 2012, six miels (sur 28) sont contaminés par des pollens de plantes OGM !

 

Rechercher