Publié le 16-09-2011
Imprimer

Techniques apicoles

Cette page est un extrait d'un module de formation apicole « Conduite de base d'une ruche » organisée par l'Abeille Dauphinoise.

Préliminaire

Le calendrier donné ci-dessous est purement indicatif ; il est bien entendu que selon les régions, les saisons et l'altitude, une variation de quelques semaines est possible.

Janvier

  • RESPECTER LE CALME DES ABEILLES

Les abeilles ont besoin de tranquillité pendant les longs mois d'hiver. Le moindre choc peut disloquer la grappe formée au centre de la ruche. Elles risquent alors de mourir de froid.

  • VISITER PÉRIODIQUEMENT VOTRE RUCHER

Un coup de vent peut déplacer les toits ainsi les abeilles sont à la merci du froid et des prédateurs naturels. L'idéal étant de maintenir les toits attachés aux corps de ruche.

En cas de neige, pour permettre une bonne ventilation, il vaut mieux dégager l'entrée des colonies.

  • RÉPARER VOTRE MATÉRIEL

Préparer vos futures ruches : les ruches du commerce ne sont pas vendues « prêtes à l'emploi ». Il vous faudra :

- les peindre ;

- préparer vos cadres (fil de fer et éventuellement cire) ;

- monter les poignées, les portes d'entrée et les bandes inter-cadres et d'espacement.

  • FONDEZ VOTRE CIRE

La cire sera ainsi disponible pour pratiquer l'échange auprès de votre coopérative.

  • FAIRE VOTRE INVENTAIRE

Il vous sera utile pour commander du matériel pour la période d'activité qui approche.

En règle générale, n'attendez pas le dernier moment, profitez des mois d'hiver pour préparer votre saison apicole.

Février

  • OBSERVER VOS RUCHES AU TROU DE VOL

Dés les premiers rayons de soleil, les abeilles commencent à sortir. Elles ont besoin d'effectuer leur vol de propreté.

  • DÉPLACEMENT DES RUCHES

Profitez pour le faire d'une journée au cours de laquelle les abeilles ne sortent pas. Si vous tardez trop à le faire, les ouvrières sortant de leur léthargie hivernale auront enregistré l'emplacement de leur colonie et risquent de se perdre.

  • NOURRISSEMENT

Soupesez délicatement les ruches à bout de bras, si certaines colonies vous paraissent un peu légères par rapport aux autres, donnez leur une plaque de sucre candi.

Passez vos commandes de matériel.

Mars

La saison apicole va vraiment commencer. S'il fait beau les abeilles en profitent pour faire des provisions de pollen (saules, arbres fruitiers), nourriture nécessaire au bon développement du couvain.

  • Visite général du rucher (voir détail dans « Travaux printaniers »).

  • NOURRISSEMENT

Si certaines ruches montrent des signes de faiblesse, vous pouvez les nourrir si le temps n'est pas trop froid avec un sirop de sucre du type APIINVERT.

Avril

Mois de grande activité au rucher. les butineuses rapportent de plus en plus de pollen et de nectar si les fleurs sont au rendez-vous.

  • POSE DES HAUSSES

Selon l'avancement de la saison et à partir du moment où les cadres du corps de ruches sont dans un état d'avancement important (8 à 9 cadres).

  • Commencer les travaux d'essaimage artificiel (voir détail).

Mai

  • CONTINUEZ la pose des hausses sur les colonies qui ne sont encore pas « couvertes ».

  • Éventuellement, réunissez des ruches trop faibles (pour plus de détails, voir « réunir deux colonies »).

  • ATTENTION AU MIEL DE PRINTEMPS QUI CRISTALLISERA RAPIDEMENT, RETIREZ ET EXTRAYEZ LES CADRES DÈS LA FIN DE LA FLORAISON.

  • RÉCUPEREZ LES ESSAIMS NATURELS.

Période propice à l'essaimage, les journées chaudes sont idéales pour l'envol d'un essaim.

N.B. : avez-vous, en janvier, prévu de quoi les loger ?

  • PLACER VOS TRAPPES A POLLEN

A condition que les butineuses reviennent des champs avec les pattes lourdement chargées de pollen. Ne perdez pas de vue que cette pratique ralentie votre récolte de miel. N’oubliez pas non plus de venir ramasser le pollen toutes les 24 heures car les grains, très sensibles à l'humidité, risquent de moisir.

Juin

  • TRANSHUMEZ EVENTUELLEMENT VOS RUCHES.

  • RECHERCHE ET ÉLEVAGE DE REINES.

- essaimage artificiel (multiplication) ;

- remplacer les non valeurs ;

- marquage.

  • ENTRETIEN DU RUCHER

  • POSE DE HAUSSES SUPPLÉMENTAIRES

Juillet

  • FINALISEZ VOS ÉLEVAGES

  • POSE DE HAUSSES SUPPLÉMENTAIRES

Août / Septembre

  • Bien que l'on ne puisse pas donner de date précise, car tout varie selon les régions et les saisons, la récolte et le conditionnement du miel s'effectue entre la mi-août et la mi-septembre.

  • EFFECTUER LES NOURRISSEMENTS COMPLÉMENTAIRES

  • TRAITER CONTRE LA VARROASE

Octobre

  • STOCKEZ VOS CADRES

Cela exige beaucoup d'attention. Les cadres bâtis sont particulièrement vulnérables :

  • attaque de la fausse teigne : ce sont des papillons grisâtres dont la chenille mange les rayons de cire et le bois des ruches. La protection se réalise par :
- le froid : mettre les cadres au congélateur pendant ¼ d’heure (de même le froid protège également les cadres contre les moisissures et les rongeurs) ;
- lutte chimique : mais protection à déconseiller car des résidus se retrouvent dans le miel ;
- lutte biologique : traitement efficace par le B 401 à pulvériser sur les deux surfaces.
  • développement de moisissures à la faveur de l’humidité. Il est possible de protéger les hausses en les stockant en piles surélevées dans un local frais et clair et en protégeant le bas et le haut par des grilles. En les empilant ainsi, on crée une ventilation des cadres.
  • attaque de rongeurs (souris et mulots) qui y trouvent nourriture et abri.

Novembre

  • Soignez vos relations publiques (voisins et amis) en distribuant avec discernement des pots de miel à votre entourage.

  • Soignez l'aspect de votre rucher.

Décembre

  • PRÉPARER DÉJA LA PROCHAINE SAISON APICOLE.

Revenir au menu « La ruche »             Revenir à l'Accueil

Rechercher