Publié le 16-09-2011
Imprimer

La gelée royale

Cette page est un extrait d'un module de formation apicole (« La gelée royale ») organisée par l'Abeille Dauphinoise.

Définition : bouillie blanchâtre, c'est la sécrétion des glandes hypopharyngiennes des abeilles ouvrières. Il est à remarquer que, si un œuf élevé par un mélange de miel et de pollen, donne naissance à une ouvrière ou à un mâle ne vivant que peu de temps, le même œuf nourri à la gelée royale, donne naissance à une reine vivant quatre à cinq ans.

Composition :

- teneur en eau de 60 à 70 % maximum ;

- sucres, identique au miel, dans les mêmes proportions ;

- protéines, acides aminés libres, en grande quantité ;

- vitamines, la plus important, acide panthoténique, B, PP, inositol ;

- quelques lipides.

Récolte : la récolte de gelée royale s'effectue essentiellement sur des élevages de reines provoqués à cet effet.

L'intérêt étant de produire le plus possible, on retiendra, parmi les méthodes d'élevage proposées par ailleurs, l'une de celles qui permet l'édification d'un nombre de cellules important (méthode CASE du cadre plat).

Pour obtenir le maximum de gelée pure, il faut effectuer son prélèvement AVANT l'ébauche de développement de la larve. Soit environ 3 jours après la prise en charge de l'oeuf par les abeilles.

La conservation doit être faite en chambre froide et toujours à l'abri de la lumière pour une parfaite préservation des propriétés de la gelée.

 

 

Le miel      Le pollen          La propolis               La cire           Le venin

Revenir au menu « Les produits de la ruche »          Revenir au menu « La ruche »             Revenir à l'Accueil

Rechercher